comment choisir sa crème solaire?

13/06/2021

comment choisir sa crème solaire?

creme solaire bio ou conventionnelle? comment bien la choisir et l'appliquer en toute sécurité? 

 

Les beaux jours sont de retour et avec eux les après midi au soleil. mais comment bien se protéger et éviter de se transformer en écrevisse au bout de 2 heures? 

 

Se protéger du soleil, pourquoi?

 

 

Les rayons ultra-violets (UV)  causent des mutations génétiques au sein des cellules cutanées, qui entraînent leur dégénérescence, voire leur mort prématurée. Ceci a notamment pour conséquence une accélération du vieillissement cutané (Apparition de rides, de taches brunes, … ) ainsi que l’apparition de cancers cutanés.


Les coups de soleil sont la première manifestation d’une trop longue exposition au soleil. Le coup de chaleur quant à lui ne laisse pas forcément de traces sur la peau, mais il se manifeste de différentes façon (maux de tete, fièvre, deshydratation,  vomissements, malaise parfois avec perte de connaissance) 

 

 

La différence entre les solaires conventionnels et les bio ? Les bio utilisent uniquement des filtres minéraux. Composés de dioxyde de titane et/ou d’oxyde de zinc, les filtres minéraux réfléchissent les ultraviolets alors que les filtres chimiques les absorbent. Ils créent donc une barrière protectrice contre les UV. À la différence des écrans chimiques qui peuvent être allergisants et irritants, les filtres minéraux sont mieux tolérés par la peau. 

 

Bien choisir sa crème 

 

La première étape afin de bien choisir sa crème solaire bio, il faut choisir le SPF. Le SPF (Sun Protection Factor), FPS (Facteur de Protection Solaire) ou IP (Indice de protection), ces indices définissent la protection contre les UVB et répondent tous à la même réglementation. Plus l’indice est élevé, plus la protection et sa durée d’efficacité sont élevées. Par exemple, un SPF 30 protège contre 95% des UV et 98% pour un SPF 50. Ainsi, plus une peau est claire, plus il est conseillé d’utiliser un indice haut.


 

 

 

Les substances à éviter dans les crèmes solaires 

Les octocrylene, benzophenone et homosalate et les EDTA, tout comme certaines nanoparticules. Certains des produits présents dans les protections solaires sont classés comme perturbateurs endocriniens. 


•    L’homosalate : suspecté d’être un perturbateur endocrinien, il est aussi polluant pour l’environnement 
•    Le benzophenone et l’ethylhexyl methoxycinnamate : Ce sont tous deux des perturbateurs endocriniens et des polluants toxiques pour les organismes aquatiques particulièrement.
•    L’octocrylene : ce filtre chimique est particulièrement répandu, il est allergène, photo-allergène, perturbateur endocrinien et suspecté d’être très polluant pour l’environnement.
•    Les nano-particules : les crèmes solaires sont un des rares produits où l’on peut retrouver la mention [nano] à la suite d’un ingrédient sur la liste de composition. Elle signifie que l’ingrédient en question a été utilisé sous forme nanométrique, donc à une taille infiniment petite (un nanomètre égale un millionième de millimètre.). Cette précision n’a rien d’anodin, car les nanomatériaux présentent des propriétés spécifiques  un composé peut voir son comportement habituel complètement modifié lorsqu’il passe à la taille nanométrique. Toutes les nano-particules ne sont pas non plus à bannir, l’idéal est de décrypter au complet vos ingrédients.

 

 

 

 

 

Pourquoi choisir une crème bio?

 

 

La principale différence entre une crème traditionnelle et une crème solaire bio réside dans le filtre UV : c’est ce qui va protéger des rayons du soleil. Les crèmes traditionnelles contiennent des filtres de synthèse, résidus de produits pétroliers. Ce sont eux qui sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Pour la crème solaire bio, il s’agit de filtres minéraux, donc naturels, comme le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc. Là où les filtres de synthèse transforment les UV, les filtres minéraux les réfléchissent pour qu’ils ne puissent pas pénétrer la peau.


De même, les parfums synthétiques, les parabens et les conservateurs de synthèse sont interdits dans les crèmes solaires bio.

 

 

 

Bien se protéger

 

La protection n’est pas immédiate, les produits solaires doivent être appliqués une demi-heure avant l’exposition au soleil.


La crème doit recouvrir l’intégralité du corps et du visage, les zones oubliées sont souvent les mêmes oreilles, nuque, pied, aisselles, voute plantaire


Éviter la surexposition aux heures les plus chaudes de la journée (12 h -16 h).


Boire beaucoup et se protéger les yeux avec des lunettes de soleil certifié CE ainsi que l’utilisation de chapeau est recommandé.

 

 

 

La coloration végétale

Service gratuit simple et accessible à tous

Commencer
Faites votre site web pro avec